• °Quand on arrive en ville...°

    ° [Article psychédélique, vous êtes prévenus]

    Je hais les rhumes.

    Hier, avec L., prévenue au dernier moment par mes soins "ça te dirait un aprèm à O°°° ? Le train part dans une heure !"

    Achat d'un stylo-plume rien qu'à moi °encore un°.

    Reprise du rituel : c'est toujours intéressant de noter les extraits de conversation qu'on chaparde aux passants.

    Un petit garçon, d'une petite voix : "il est où le manège ?"
    Un papa, qui hurle : "REFLECHIS ! IL EST OU LE MANEGE ?

    o_O

    On fait des rencontres inattendues. 

    On arrive près du centre commercial, c'est bientôt l'heure de repartir. Y a un monde incroyable, pire qu'à Noël. A peine le temps de se demander pourquoi, brusque regroupement, des bras se tendent et s'abattent brusquement au-dessus des têtes, un policier nous frôle et dit d'une voix calme à son talkie-walkie : "Ouais bah c'est parti, ils sont en train de se battre" 

    On n'a pas eu le temps de comprendre. Mouvements de foule. Des mecs en noir qui courent, accourent, font des détours. Les gens s'attroupent par vagues. Et soudain, tout le monde fuit. Largement dépassées, on hésite à les suivre, on se plaque derrière les escalators. Reste un policier, avec une espèce d'extincteur dans la main. "Putain les batards ils ont mis des gaz lacrimo". On s'éloigne, on rigole un peu nerveusement...  pas la moindre idée de ce qu'il s'est passé.

     

    ...

    C'est drôle comme tout semble lié.

    Les inconnus, les connus, les inconnus qu'on croit reconnaître, tous ces gens qu'on croise dans les gares et sur internet.
    C'est étrange comme les coïncidences s'appliquent à faire revenir les souvenirs.
    Les lecteurs interprètent parfois si mal les pensées. On ne lit que ce qu'on veut comprendre.

    Est-ce que je sais seulement ce que je suis en train de sous-entendre ?

    Il y a des articles qui permettent de comprendre mieux les gens. Et de mieux se comprendre. Comme une photo et son négatif.

    Il y a des commentaires qu'on n'ose pas faire parce qu'ils disent trop de nous.

     

     

    Le ventre en vrac. Mais j'ai connu bien pire.
    Des violons qui tirent un peu trop. Alors je passe les pistes. Et je retrouve les guitares.
    Se réfugier dans le mouvement.

    Ce qui est étonnant, c'est que malgré les apparences, je me sens vraiment bien.°


  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Octobre 2007 à 06:55
    .:.
    C'est bizarre, en ce moment il y a plein de trucs qui font que je ne devrais pas être de bonne humeu (Angine puis rhume, beaucoup de travail dont une partie en retard, etc...) et pourtant je me sens bien aussi. Bonne journée !
    2
    L.
    Lundi 15 Octobre 2007 à 18:55
    t'as oublier
    "J'veux pas te faire perdre ton temps!"
    3
    Lundi 15 Octobre 2007 à 19:01
    Loin de moi l'idée de vouloir
    être critique en contradictionnie, mais l'incompréhension est elle "sématique" ou "sémantique" ?
    4
    Lundi 15 Octobre 2007 à 21:42
    °Merci !°
    °>>>Miss C : On mène des existences parallèles. Quand je disais que tout est lié... Bonne soirée !° >>> L. : Mais oui ! j'oublais qu'on a assisté à un largage de petit copain encombrant en direct... il avait pas l'air bien quand même le pauvre. >>> Swannn : Apparememnt, tu es la seule personne à avoir jamais pris la peine de lire la présentation de ce blogg... ou la seule à l'avoir jamais comprise. (Rires) Merci pour la question, la rectification est faite. La critique est permise en cet Etat tant qu'elle est constructive... Au plaisir d'être de nouveau critiquée par un(e?) spécialiste en "N" (mis à part celle qui commence par "h") [Pour les lecteurs qui ont du mal à suivre parce que c'est le début de la semaine, Swannn c'est un peu Swani avec quelques "n" en +...] =)°
    5
    Céleste
    Mercredi 17 Octobre 2007 à 00:39
    Coucou
    Je viens de passer pas mal de temps a lire quelques archives de ton blog (ouais ouais, chuis même allée jusqu'a la page 13 ! ^^) J'ai adoré les cadavres exquis, les passages sur les chats, et plein d'autres petites choses. En fait, je ne m'etais jamais vraiment penchée sur ton blog (ce soir je me flagelle avec des orties, promis), je ne le lisais qu'en surface. Je ne regrette vraiment pas d'etre allé plus loin ! Allez, hop, in my favories ^^.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :