• °Le concert des BB BRUNES ou comment frôler la mort par compression°

    ° Encore une semaine de souvenirs trops vite engrangés.

    Lundi, les petits Lu. La semaine commençait bien... . . .

    Mardi, l'exposé de littérature, les révisions de philo jusqu'à une heure du matin.

    Mercredi, la gym et le devoir de philo de 4heures, donc pas le temps de manger au self, donc déjeuner à 14h45 à la maison, puis un premier voyage en train pour le cours de dessin °modèle vivant, meilleur cours de l'année°, un croque-monsieur caoutchouteux, un retour par le train, dernières mises au point pour le lendemain, quelques révisions avant de sombrer.

    Jeudi, plus de pression dans les tuyaux, douche impossible au premier étage, donc descente en bas, échange de salles de bains, galèrage pour préparer sac de cours + sac de voyage en moins de 7 minutes 36 °faites moi penser à déposer ma candidature pour une entrée dans le Guiness des records, catégorie bouclage de sac en enfilant ses chaussettes et en coiffant ses cheveux simultanément°, exposé sur les ONG -pas assez nuancé apparement-, nouveau voyage en train, [MOMENT INOUBLIABLE], sommeil à temps partiel, chaudière en panne.

    Vendredi, retour en train, arrivée en retard en Allemand, journée glaciale, déjeuner annulé, remplacé mais annulé quand même, des cours soporifiques °est-ce la fatigue qui provoque cette impression de détachement ?°, un voyage en train °à moi seule, je comble le déficit de la SNCF°, un morceau de pain avec du fromage pour calmer la faim °à un prix digne d'une boulangerie parisienne, mais il fallait éviter la crise d'hypoglycémie°, un concert de musique contemporaine, une violoniste sublime, entretien avec le metteur en scène, un retour tumultueux avec ceinture artificielle et diatribe anti-OGM, dîner, enfin, découvrir la pile de journaux sur mon bureau, lire un peu et s'écrouler de fatigue.

    Samedi, courte grass' mat', travail, lecture, retournage d'ongle de pouce, recherche de cadeaux... et retour sur internet ! Après lecture de toutes les nouveautés sur les blogs intéressants, soirée Nouvel Article Que Voici Que Voilà : [ici commence cet article]

    AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

    Je viens d'assister à mon premier vrai concert. Parce que Superbus, l'an dernier, j'y suis allée par enchaînement d'opportunités imprévues.

    Là on l'avait choisi, avec Potesse Incritiquable °et qui s'en plaint°, on l'avait planifié, on a pleuré toutes les larmes de notre corps quand le concert a été reporté et cette fois, c'était la bonne !

    Départ en avance du cours d'Italien °de toute façon, la prof m'aime pas et je le lui rends bien, elle m'a mis sur mon bulletin que je devrais + participer à l'oral... je fais que ça ! Ok, c'est pour lui demander de répéter, mais elle fait que parler aussi° puis cheminement vers la gare. Là, retrouvailles avec le prof de philo "Oh bah j'vous avais pas vu !" "Tiens, justement, je suis en train de corriger vos copies !" ... Coool =s ! On tente de détendre l'atmosphère "On est désolées, on voulait vous rajouter des biscuits dans nos copies pour vous corrompre mais on avait peur que ça soit pas discret" °histoire de lui rappeler qu'on a manqué mourrir de dénutrition à cause de son devoir surveillé°

    On achète nos billets, on sort sur le quai.

    Nanou : J'suis sûre que c'est ma copie qu'il était en train de corriger ! [Contorsions contre la vitre pour essayer de reluquer le feuillet ensanglanté par la plume du philosophe]
    Swani : Tu peux peut-être aller le voir, genre "euuuu monsssieuh //secouage de cheveux// à propos de ce que j'ai mis dans ma copie euh... //généreux penchage en avant, face au prof// je pense que je me suis mal exprimée à un moment, vous voyez ? //rapprochage extrême pour désigner le passage litigieux// ..."
    Nanou : Nan mais tu crois qu'il a capté que t'avais pris un aller-retour alors que j'ai pris qu'un aller simple ? [Heureusement, la maman de Nanou veille et lui a trouvé un super prétexte pour ne pas revenir en cours le lendemain]

    Le train est arrivé. Direction Tours !!

    "Onzin.... ça fait un peu score de match."

    Sauf que... à une gare de l'arrivée, immobilisation du train "en raison d'un problème d'alimentation électrique. Le trafic est interrompu pour une durée indéterminée."

    Coup de fil au comité d'accueil : "Bon bah on va être en retard, paraît qu'y plus d'électricité à Tours... Ah bon, vous êtes à la gare et ya de la lumière ? Bon bah j'sais pas... Hein quoi ? T'es avec qui ? ... Un gars de l'UNICEF ?"

    Raccrochage, perplexe.

    Puis on repart. A la vitesse de la tortue amputée des quatre pattes. "On aurait mieux fait d'y aller à pied, j'crois..." Re-coup de bigophone : "Bon, ça y est, on est reparti. C'est qui le gars de l'UNICEF ? Aaah d'accord, c'est lui qui t'a abordé ! J'comprenais pas, j'ai cru que tu t'étais fait un ami !" [A côté, j'explose de rire, alors qu'il n'y a rien de risible]

    Et puis, enfin.................

    On a fait la queue, comme tout le monde, entourées de filles de 3ème qui piétinaient en Converse et slim et frange avec raie sur le côté. On se disait que franchement, ça faisait peur de voir tous ces clones et puis soudain, Nanou a dit : "Eh... j'ai la même coupe que toutes les autres filles !" Bon. J'étais dans la même situation. Sauf que j'ai plus de frange puisque ça fait un an que je suis pas allée chez le coiffeur. Mais au moins, j'avais pas mes Converse. Et puis nous, on porte pas de slim !! °ou comment se désolidariser de l'homogénéisation culturelle°

    Et puis, enfin.................

    Ils ont commencé à entrouvrir les portes. Croyez moi ou non, mais ya des hystériques qui se sont mises à pousser des hurlements suraigus et à bousculer tout le monde pour entrer + vite. Sauf que les portes de la salle de spectacles s'ouvrent vers l'extérieur. Donc vers la foule en délire. Donc il aurait été préférable de RECULER ! Mouvement de foule vers l'arrière pour laisser les portes s'ouvrir, immédiatement suivi d'une contre-attaque vers l'avant pour se rapprocher de l'entrée, sans laisser le temps aux malheureux ouvreurs de mouvoir les battants "Tu crois qu'ils tirent au sort pour savoir quels gars devront aller ouvrir les portes ?". Re-mouvement arrière, re-mouvement avant. Etc. Et nous pendant c'temps-là ? On cherchait de l'air en se mettant sur la pointe des pieds, quand on touchait terre.

    Et puis, enfin.................

    La première partie. Divine Paiste. Bon. Bof. Le batteur, OK, il assurait et il chantait bien °et puis un batteur qui chante, c'est suffisamment rare pour qu'on le remarque°. Par contre les autres... Le bassiste était inexistant, jamais éclairé d'ailleurs. Le chanteur et le guitariste... mouais. Enfin bon, j'y connais rien à la musique, mais ça ressemblait à plein d'autres choses déjà entendues, en moins bien.

    Et puis, enfin.................

    LES BB BRUNES !!!

    La voix du chanteur qui se brise à la fin des phrases

    L'intro du Gang

    Le batteur qui tappait drôlement fort pour un gars qui s'est soit-disant cassé le bras le 30 novembre °le batteur est constitué d'un matériau différent du commun des mortels, il se ressoude très vite°

    Perdus cette nuit "Tout deux on sort on se couche tard, les gens sont tous de vrais trouillards sous leurs parapluies" "Tout devient vite désillusoire affalé j'oublie"

    Les filles hystériques qui hurlent et qui montent sur scène pour embrasser les musiciens °comme pendant les concerts des Rolling Stones et des Beatles, autrefois. J'vous jure° et les gars du service d'ordre qui les raccompagnent vers le public en se marrant

    Les nouvelles chansons qu'on connaît pas mais qui sonnent déjà drôlement bien °surtout Dynamite et puis une autre, un texte en français récité très vite°

    Mr Hide "Je ne suis point Lucifer, oui mais bien pire voyez-vous, dès qu'un verre vous me proposez..."

    Les groopies de + en + cinglées qui grimpent par vague de 15 sur la scène "J'adore ce métier" prétend le chanteur avant d'être emporté par le flot féminin.

    Le rappel "Allez une dernière parce qu'on vous aime bien. Et puis parce qu'on aime bien la musique aussi" Quel charisme ce chanteur... Ouais mais ! Ils ont repris I Bet You Look Good On The Dancefloor [des Arctic Monkeys, pour les ignares, ou ceux qui n'arrivent pas à retenir leurs titres à rallonge comme votre humble serviteuse] et puis une fois encore Le Gang °le guitariste a failli être happé par les mains avides dont il s'était un peu trop approché°

    Comment peut-on raconter une telle atmosphère ? C'est inutile, une atmosphère ne se capture pas avec des phrases. °A moins d'être très doué, et ce n'est pas mon cas°

    Bon, après, on a retrouvé Géranium et son pote le géant encore + géant que la dernière fois, il a fallu rejoindre l'appart', c'était un peu la mission commando :

    "Bon, on s'arrête à Maginot ou on va jusqu'à Tranchée ?" °On a même parcouru l'avenue de la Tranchée "tu crois qu'y a des cadavres de poilus sous le goudron ?"°

    "De toute façon on prend le N11" °C'est quelle marque de flingue ça déjà ?°

    "J'me dis, quitte à rester dehors, autant avancer." °Ou la réflexion à voix haute du fin stratège°

    "Faut calculer que nous on est en pente pour monter." °Ou le paradoxe de la montée horizontale°

    "Ya des flotatiles qui divaguent." °Ou à la découverte de la faune tourangelle et fluviale°

    "Bon, on va descendre à Beffroi, faudra marcher vite, la dernière fois on était 6 et ils nous ont quand même accostés pour nous demander nos portables... les filles, vous passez devant. Si on arrive jusqu'à l'avenue de l'Europe, on n'a plus rien à craindre." "Euh... sauf si on est suvis." "Ah ouais, c'est vrai" °...o_0°

    Et puis, enfin.... on a rencontré le chat qu'est une femelle et qu'est pas vraiment leur chat et qu'a un nom que je ne vous répèterai pas et qu'est trop marrant mais qu'a miaulé une demi-heure contre la porte de ma chambre alors que j'essayais de dormir.

    Et puis, enfin.... On s'est endormi.°


  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 01:47
    c'est étrange
    moi, une semaine après avoir vu lost in translation, j'avais passé la semaine à parler de lost in translation :) (le jeune génération ne respecte plus rien)
    2
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 02:04
    °Les vieux ne comprennent rien...°
    °... aux problèmes des jeunes ! J'ai adoré Lost in Translation, même si je suis certainement passée à côté de plein de choses. Impossible d'en parler sur ce blogg cette semaine par manque de temps ! Et puis je parle rarement des films que j'ai aimés, parce que je ne sais pas quoi en dire. Je déteste parler de ce que je ressens après un film, ça ne correspond jamais à ce que j'ai ressenti pendant.°
    3
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 08:38
    oui mais moi
    comme toute ma génération, on en a pas parlé sur nos blogs non plus, (on en avait pas :) !!!) c'est surtout qu'on a pas pu manger de petits lu pendant des semaines !(ni prendre de douche... mais bon là on avait pas besoin d'aide)
    4
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 13:20
    °Oh mais!°
    °maximgar lit mes articles ! :) Pas compris le rapport entre Lost in Translation et les petits Lu (surtout que les petits Lu dont je parle, c'est pas tout à fait les p'tits Lu du supermarché, j'adore ces petits Lu, même si quelqu'un a du mal à le croire, je me comprends et je suis presque la seule). Les vieux croient toujours qu'ils comprennent les jeunes et ils font des contre-sens =D.°
    5
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 13:53
    oui non je suis un incompris
    ... c'est pas grave...
    6
    Swani1 Profil de Swani1
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 15:35
    °Et voilà°
    °Victimisation caractéristique de l'adulte qui n'a pas fini sa crise d'adolescence et qui n'accepte pas la contradiction.°
    7
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 20:26
    Les converse
    à Onzin, c'est un peu comme les P'tits Lu OGM, ça crée des problèmes d'alimentation électrique. *Le chat qu'a un nom* se gargarise de faire la nique aux BB Brunes, en brisant sa voix à son Tours. Tu ne *connais rien à la musique*, tu n'es *pas très douée* alors tu tentes un généreux penchage en avant pour compenser, en talons sur la pointe des pieds. Moi je crois Swani que tu t'en sors plus que bien malgré la porte paradoxale...
    8
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 20:34
    Je ne connaissais pas
    les bébés brunes. Alors, un tour (décidément que de tours) sur youtube, visionnage de Le gang. Et je dois dire que si j'avais une fille de 17-18 ans, je serais super fière qu'elle écoute ça. Ne lis pas d'ironie dans mon propos, il n'y en a point. *Musique de jeunes de qualité*, moi je dis. De la part d'une vieille conne, forcément :D
    9
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 21:31
    Non mais vraiment
    J'aime beaucoup ce que vous faîtes très chère Swani. (mon grand âge me fait radoter ;-))
    10
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 21:46
    °Je dois avouer que°
    °j'ai mis quelques minutes avant de comprendre de quel chat tu parlais. En fait je suis pliée en deux, je ne sais pas si c'est fait exprès mais relis les titres de tes trois commentaires à la suite (dans la marge de droite) et tu comprendras. Merci pour tous ces com(pli)ment/aire/s ! Je commence à me réconcilier avec les vieilles générations (merdre, grandirais-je ? o_O). [Ecoute aussi les morceaux "Perdus cette nuit","Mr Hyde" et "J'écoute les Cramps", ils sont trop AaaAAAAaaaah... enfin ya aussi "Dis-moi" et puis... lol, toujours un peu de mal à faire des choix.]°
    11
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 22:09
    A mon grand regret
    (je tente de filer le concept des titres de commentaires en incluant le tien évidemment) Mais oui, c'était fait exprès, bien sûr!!! [je vais m'atteler à la tâche des BBB, promis... j'en fais des promesses ce soir dis donc] Au fait de mon côté je me réconcilie avec la jeune garde. Rajeunirais-je? ;-)
    12
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 22:18
    Franchement,
    (héhé) je me demande ce qui a bien pu te brouiller avec elle, nous sommes les personnes les + adorables du monde.°
    13
    Dimanche 16 Décembre 2007 à 23:04
    Je sais que comme ça j'ai l'air de connaître ce type de chaussures mais
    en fait en converse ou pas j'aime bien les jeunes, et même ceux qui apprécient Tokio Hotel ou dansent la tecktonik.
    14
    Lundi 17 Décembre 2007 à 20:32
    Cet été
    J'ai *malencontreusement* assisté à un concert d'Arctic Monkeys.
    15
    Lundi 17 Décembre 2007 à 21:31
    °AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA°
    °Tu vois, là, bah j'crois que j'te déteste. D'un coup. Comme ça. C'était Où???°
    16
    Lundi 17 Décembre 2007 à 21:39
    Tu peux me détester :D
    C'était à Nîmes cet été, en première partie d'Arcade Fire.
    17
    Lundi 17 Décembre 2007 à 22:31
    °Ok eh ben°
    °Là, tu vois, d'un coup... j'te déteste encore +.°
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :