• °Eight days a week tu m'as manqué et dans cette situation deux semaines c'est encore plus long.°

    ° Ça fait du bien d'être chez soi (toi).

    Bon c'est un peu le bordel, faut bien le dire, valises à moitié défaites, un appart' presque fini d'aménager que je quitte avant de l'avoir occupé, la grand-mère qui fait encore des siennes, des horaires de dingue en perspective avec un emploi du temps d'une amplitude 8h - 21h15, un cadeau d'anniversaire tellement beau (je parle du livre de recettes, tu t'en doutes ;D), plein de gens à voir, au moins deux soirées de prévues, non trois en fait, sans compter les visites à Paris, l'inscription à terminer et puis ce blog à alimenter encore avant de... nan ça je vous le dirai + tard.

     

    Alors commençons par le + important et recopions les passages les + croustillants du cahier de vacances made in Corsica "Da Serve Frescu" :

    31 juillet
    Hôtel
    Valence
    22h et des poussières

    Bien arrivés - STOP - Bien crevés - STOP - Bien mangé - STOP - Bien téléphoné - STOP - Bien failli me faire écraser (sur un parking d'hôtel, la honte) - STOP - Bientôt en CORSE !

    1er août
    10h38

    LeFrère et son petit déjeuner :
    "Oh bah ya un Kinder Country tout seul... J'vais m'occuper de lui."

    20h45
    File d'attente P3 pour l'embarquement

    On a beaucoup marché dans Toulon. J'ai demandé par sms à Marie °une co-stagiaire du CNED° si yavait des trucs sympas à faire ici, elle a répondu, très justement, que non.
    Ya des crétins qui roulent le coffre ouvert dans la file d'à côté. Tout à l'heure des bagages sont tombés. Qu'est-ce qu'ils ont fait ? Non non, ils n'ont pas fermé le coffre, je viens de vous dire que c'est des crétins. Ils ont posté la maman derrière la voiture, pour qu'elle les retienne quand ils tombent. Au moins c'est drôle à voir.

    Hier sur l'autoroute, on a croisé une voiture d'entretien arrêtée sur la gauche. Un gars venait d'en sortir avec une masse et quand on est passés à sa hauteur il s'est mis à cogner de toutes ses forces sur la barrière de sécurité. Comme quoi on n'était pas les seuls dingues du coin. Mais dans notre genre on n'est pas mal, parfois. Extrait de dialogue dans la voiture :
    LeFrère : Tu te souviens quand P'pa avait dit "tournedos" à la place d'un autre truc ?
    Swani : Ah ouais, à la place de "cordon-bleu", il confond toujours.
    LeFrère : Nan yavait un autre truc + récent.
    P'pa : Ah oui, le personnage de Fort Boyard !
    LeFrère : Passe-partout ! Oui voilà, tu l'avais appelé Tournedos l'autre jour.

    Reste à savoir si la + grande marque de folie, c'est la confusion Passe-partout/Tournedos ou le fait qu'on regarde Fort Boyard.

    [Et puis il a fallu s'interrompre à cause de la tombée de la nuit, beaucoup + tôt que dans nos steppes enneigées quotidiennes, ce qui me permet de clore cet article et de commencer dans la foulée le suivant, qui concerne notre découverte du pays-au-fromage-de-brebis-et-asticots


  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Août 2008 à 00:14
    ^^'
    lol Tournedos... lol xD, merci, j'ai ris ^^
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :